Ce qu’il faut savoir dans la préparation des bagages avec Ryanair


20 août 2017 Facebook Twitter LinkedIn Google+ Non classé


Ce qu’il faut savoir dans la préparation des bagages avec Ryanair
En tant que compagnie aérienne, Ryanair se démarque par sa fermeté en ce qui concerne le poids et les dimensions des bagages, notamment les bagages à main des passagers.

La taille bagage cabine ryanair

La compagnie affiche une norme à suivre sur la taille bagage cabine ryanair. En choisissant cette compagnie, un bagage à main d’un passager doit faire 55cm x 40cm x 20cm et un petit sac de 35 x 20 x 20cm. Il est nécessaire de respecter les dimensions exigées par Ryanair avant de pouvoir remplir les tenues. Avec un bagage à main suivant les normes de Ryanair, l’on est assuré de n’apporter que l’essentiel.

Le bon poids d’un bagage cabine ryanair

En plus d’une dimension valise cabine ryanair, la compagnie impose un poids maximum des bagages cabine. Ainsi, le poids maximum est de 10 kg pour un bagage à main. Pour éviter toute mauvaise surprise, il est nécessaire de peser la valise sur une balance ou sur le pèse-personne de l’aéroport avant le départ. Cela permettra d’être fixé sur son poids exact. Par ailleurs, dans l’éventualité où le poids excède, le passager devra laisser quelques unes de ces affaires ou mettre le bagage en soute. Il faut pourtant savoir qu’enregistrer son bagage en soute pour cause d’excédent entraine le paiement d’un frais supplémentaire de 50 euros. Pour que Ryanair puisse accepter cet excédant de bagage, il faut que l’avion ait la place nécessaire. A défaut, la compagnie peut refuser la valise.

Un bagage cabine ryanair pour enfant

La compagnie Ryanair est également stricte sur les enfants et leurs bagages à main. Ainsi, jusqu’à ses 23 mois, un enfant qui voyage sur les genoux de ses parents ou accompagnateurs n’a pas le droit d’emmener un bagage cabine. Par ailleurs, pour plus de praticité, son accompagnateur a la possibilité d’emporter un sac d’un poids maximum de 5 kg. Ce dernier devra contenir les affaires de l’enfant.

Commentaires